Limoges

Partir en train pour Limoges et découvrir une ville d’art et d’histoire au cœur de la Nouvelle Aquitaine : voilà une idée de week-end séduisante et facile à organiser. Desservie par 4 lignes des réseaux Intercités, TER Centre-Val de Loire, TER Limousin et TER Poitou-Charentes, le chef-lieu de la Haute-Vienne et capitale historique de l’ancienne province du Limousin est à 3h15 de Paris, 2h45 de Bordeaux et 3h20 de Toulouse.

Visiter Limoges

Le train pour Limoges dépose les voyageurs en cœur de ville pour une balade qui s’oriente vers le sud-ouest. Avant de partir à la découverte du quartier du Château, on prend la direction de la place Jourdan, porte d’entrée vers l’hypercentre. Pour atteindre le but de la visite, on passe tour à tour la place de la République et la Crypte Saint-Martial. On chemine toujours plus à l’ouest à travers les rues commerçantes comme la rue du Clocher. La place de la Motte – émaillée de vitrines et de terrasses – se dévoile enfin. C’est sur cette esplanade, renommée pour ses fresques en trompe-l’œil, que se tient, tous les jours de la semaine, le marché sous les halles centrales.


En retournant vers la gare de Limoges-Bénédictins, l’architecture Renaissance de la cour du Temple ravira les amoureux de belles pierres et l’on pourra y faire une halte gourmande à l’écart de l’agitation. Cap désormais sur la cité épiscopale, en plongeant au sud-est par la rue de la Boucherie, bordée de jolies maisons à pans de bois ou la rue Charles Michel et ses tables gourmandes à ciel ouvert. La cathédrale Saint-Étienne et le Jardin botanique de l’évêché sont à un pas. Sur place, on n’hésite pas à pousser la porte du musée des beaux arts et de la Cité des Métiers et des Arts à proximité des quais de Vienne où il fait bon flâner.

 

Crédit photo : Tredok via Flickr