Nice

En TER ou TGV, pour la 1ère ou centième fois, prendre le train pour Nice est toujours une bonne idée ! Eté comme hiver, des visiteurs français ou étrangers viennent savourer une pissaladière en bord de mer, flâner dans la vieille ville ou explorer les nombreux sites et monuments de la capitale de la Côte d'Azur. Des arènes romaines de Cimiez au musée Matisse en passant par la cathédrale russe Saint-Nicolas, il y a autre chose que la promenade des Anglais, la baie des Anges et Brice à Nice !

Visiter Nice

La gare de Nice-Ville, est la principale station ferroviaire de Nice, dans le sud du centre-ville. A 10 minutes de marche vers l’ouest, s’élève la cathédrale orthodoxe Saint-Nicolas de Nice, chef-d’oeuvre d’architecture russe, construit en 1903. D’autres édifices religieux remarquables entourent la gare, notamment la basilique gothique Notre-Dame (XIXe siècle) et sa rosace de vitraux représentant l’Assomption. Elle se trouve sur l’avenue Jean Médecin qui descend au sud-est vers la mer et le Vieux-Nice.

L’impressionnante place Masséna marque l’entrée de la vieille ville, avec ses façades rouges à volets bleus, typiques de la région. Tout près, la place Rossetti entourée de façades multicolores est le rendez-vous des Niçois. Elle abrite des cafés, glaciers et la cathédrale baroque Sainte-Réparate-de-Nice (XVIIe siècle). A côté, le cours Saleya accueille un marché aux fleurs et légumes qui sent bon la Méditerranée. Au nord-ouest du Vieux-Nice, le Musée d’art moderne et contemporain présente des oeuvres d’artistes Pop Art et Nouveaux Réalistes comme Andy Warhol et Niki de Saint Phalle. Il est voisin des antiquaires et bars branchés de la place du Pin.

En descendant vers la mer, on tombe sur le Port Lympia qui compte quelques bons restaurants, comme Chez Pipo et sa délicieuse cuisine niçoise. Le port est dominé à l’ouest par le parc de la Colline du Château et sa cascade, et à l’est par le Mont Boron et ses villas Belle-Epoque. Ces perchoirs verdoyants offrent de superbes panoramas sur la ville et la promenade des Anglais, qui commence à la vieille ville et longe la baie des Anges vers l’Ouest. Elle est jalonné de monuments, comme l’Opéra et le Musée Masséna - joyau Belle-Epoque relatant l’histoire de Nice au XIXe siècle -, et bordée de belles plages, comme celles de Beau rivage et Castel. Les calanques de Marseille ne sont pas loin non plus, depuis la gare Saint-Augustin, sur la promenade.

Le Train des Pignes permet aussi de visiter les environs, notamment les villages charmants d’Annot et Entreveaux. Il part de la gare des Chemins de fer de Provence, près de Nice-Ville. Au nord-est, sur la colline de Cimiez, on trouve les musées Chagall et Matisse, un site archéologique romain (arènes, thermes, musée, parc), et le monastère de Cimiez (IXe siècle). Il est entouré de jardins offrant une vue panoramique sur la ville. Parfaits pour regarder la mer, une fois de plus !