Voyager en train en Allemagne est le meilleur moyen de découvrir le pays ! L’entreprise ferroviaire publique, Deutsche Bahn (DB), couvre tout le pays avec de trains à grande vitesse - ICE, IC et EC - ainsi que les trains régionaux - RE, RB et S-Bahn. Spécificité allemande : certains trains régionaux sont également affrétés par d'autres compagnies. Trainline vous dit tout sur le réseau ferroviaire allemand pour que vous vous sentiez comme un local outre-Rhin.

Les trains allemands nationaux - ICE et IC

Un ICE en garePhoto Kaffeeeinstein via Flickr

L’ICE (Intercity Express) est la Porsche des trains allemands, atteignant les 320 km/h. Comme notre TGV, il relie les grandes villes entre elles et traverse aussi les frontières, atteignant d'autres métropoles en Europe. Il parcourt Hambourg-Munich, Cologne-Berlin ou Paris-Francfort, en un rien de temps ! Idéal pour se rendre par exemple de Coblence à Mayence en traversant les superbes vignobles de la vallée du Rhin. Parmi les différentes générations d’ICE, le petit dernier, le Sprinter, est le plus rapide de tous. Il roule aux heures de pointe, matin et soir, pour faciliter les trajets des voyageurs professionnels entre les grandes métropoles.

Au départ des grandes villes, on trouve aussi l’IC (Intercity), l’équivalent des Intercités français, qui couvre de plus longues distances. Plus lent, il peut tout de même aller jusqu'à 220 km/h, est tout aussi confortable et est doté d’un wagon restaurant comme l’ICE. IC et ICE sont tout deux utilisés pour les liaisons de nuit (City Night Line) comme Berlin-Cologne et Hambourg-Munich.

Les billets classiques au tarif économique et non-flexible “Sparpreis” sont en vente à partir de 19 € pour un trajet de moins de 250 kilomètres, 29 € pour un voyage supérieur à 250 kilomètres et les billets en 1ère sont à partir de 39 €. Ces billets sont réservables jusqu'à 90 jours avant le départ. Les prix des trains couchettes commencent à 39 €.

Les trains régionaux en Allemagne : RE, RB et S-Bahn

Regional-Express - Photo Nelso Silva via Flickr

Les trains régionaux allemands circulent très régulièrement avec des horaires fixes, facilement mémorisables. Le RE (Regional-Express), le TER allemand, roule à 70-90 km/h entre les villes de grande à moyenne envergure. Les plus petites villes sont reliées entre elles par le RB (RegionalBahn), moins rapide que le RE, qui marque plus d'arrêts.

Le S-Bahn, un équivalent du RER français, souvent à deux niveaux, est présent dans les grandes métropoles. Il relie les centres des villes à leurs périphéries à une vitesse maximum de 55 km/h. Il fait parfois le lien entre plusieurs villes, et facilite les correspondances avec les ICE et les IC.

La réservation n’est pas obligatoire sur les trains régionaux allemands et les billets ne sont pas tous vendus en ligne sur un seul et même site, mais vous pouvez les acheter en gare, avant le départ, toujours au même prix.

Vous pouvez acheter des billets régionaux forfaitaires permettant de se déplacer de façon illimitée pendant un jour sur une zone délimitée d'avance : partout en Allemagne, dans tout le pays ainsi que des régions limitrophes d'autres pays, ou dans un des 16 Länders (états fédérés). Ces billets sont souvent utilisés pour voyager en groupe : si une personne achète un billet plein tarif, jusqu’à quatre personnes peuvent voyager avec elle, pour un prix dérisoire. Das ist fantastisch!

 

Trains depuis l’Allemagne vers les autres pays européens

City Night Line - Photo Rob Dammers via Flickr

Il est facile de voyager depuis l'Allemagne dans d'autres pays d'Europe, avec sa position centrale en Europe et son réseau ferroviaire efficace. Les allemands voyagent en Europe grâce aux billets Sparpreis Europa, dont les tarifs compétitifs vont de 19 €, pour les pays limitrophes, à 39 € pour les longs voyages.

Les trains qui traversent la frontière sont les ICE, ou la version européenne de l’IC, l’EC (Eurocity), qui rallie les pays voisins comme Pologne, l’Autriche, la Hongrie, la Belgique, la France ou la Suisse. Ces trains sont affrétés par différentes compagnies ferroviaires partenaires de la DB, dont la SNCF. Quant aux trains de nuits City Night Line, ils permettent de se réveiller à Venise, Prague ou Amsterdam, avec des billets à partir de 49 €.