Prendre le train en Italie est le moyen le plus avantageux et rapide de traverser la péninsule, et simple comme Buongiorno si on connaît le réseau. Le réseau italien est parcouru par plusieurs types de trains, gérés par 3 transporteurs : la compagnie ferroviaire publique Trenitalia gère différents trains grande vitesse (Frecce et AGV) et régionaux. Italo, compagnie privée, n'offre que des trains grande vitesse; tandis que Thello, également privée, couvre les voyages entre la France et la botte. Trainline vous facilite la tâche en proposant les différents trains italiens au même endroit, et en vendant sur son site et son appli les trajets économiques, directs ou rapides qui correspondent à vos besoins. Les billets électroniques sont envoyés par email : un précieux gain de temps et d'argent pour vivre la dolce vita à Rome, Venise, Florence ou Milan. 

Les trains italiens à grande vitesse : Frecce et AGV

Les Frecce

Les bien-nommées Frecce (Frecce signifie flèches en italien) connectent les villes à une vitesse de pointe de 400 km/h. Les services proposés varient selon le type de Frecce mais tous sont climatisés, dotés d’un bar, restaurant et de sièges avec prise électrique et du wifi (sauf Frecciabianca).

Frecciarossa est le plus rapide, atteignant les 400 km/h. Ces trains réguliers connectent les centre-villes des grandes métropoles transalpines. Ils relient par exemple Milan à Venise en 2 heures.

Frecciarossa et Frecciabianca.jpg

 À gauche un Frecciarossa et à droite un Frecciabianca

Ils comportent 4 classes de confort :

Standard : confort classique, sièges face à face pour un voyage convivial.

Premium : sièges en cuir inclinables, journal offert le matin, boissons (notamment du Prosecco !) et snacks de bienvenue.

Business : mêmes avantages qu’en Premium plus des sièges larges bien séparés, espace silencieux pour préparer son PowerPoint sans distraction et petits salons Business pour 4 à réserver.

Executive : repas gourmet servi à la place, une sélection de grands titres de presse, sièges extra larges et confortables, salles de réunion avec projecteur, accès au salons en gare.  

Frecciargento, habillé d’argent, circule jusqu'à 250 km/h sur les lignes grande vitesse ainsi que sur les lignes classiques. Tous les trains mènent à Rome ou relient la Ville Eternelle à des agglomérations dont Venise, Vérone et Mantoue. La 2nde classe est équivalente à la Standard sur les Frecciarossa, et la 1ère, à la Premium.

Frecciabianca est similaire au Frecciargento en terme de classes et services mais les trains sont blancs, moins modernes et roulent à 200 km/h sur des lignes traditionnelles. La plupart connectent les métropoles du nord (Turin, Gênes, Milan, Venise) et rejoignent les villes de la côte adriatique comme Ancône, Bari et Lecce. Certains Frecciabianca relient Rome aux côtes toscanes, ligures et adriatiques, d’autres plus rares au sud, en Campanie et en Calabre.

L’AGV d’Italo

 

Société ferroviaire privée, Italo est le transporteur italien spécialiste de la grande vitesse. Ses élégants trains AGV, qui n'ont rien à envier aux Ferrari, filent à 300 km/h entre les grandes villes italiennes. Ils se démarquent grâce à leur wagon cinéma et on trouve dans chaque “ambiance” (les classes d’Italo), le wifi et des sièges en cuir avec prise électrique individuelle. 

 

Smart : classe standard avec distributeurs automatiques et cinéma.

Comfort : sièges plus espacés pour étirer ses jambes et voyager confortablement.

Prima : services Smart et Comfort combinés (sans cinéma), boissons et snacks offerts.

Club Executive : accueil sur le quai et collation de bienvenue, wagons luxueux sans passage sous forme de grand espace à 19 sièges ou de deux lounges privés pour quatre.

Les trains Italo desservent 13 gares importantes sur trois lignes - Turin-Salerne, Venise-Salerne et Brescia-Naples - passant par Florence, Bologne et Rome. Milan est sur la ligne Turin – Salerne ainsi que Naples, cette dernière étant aussi sur Venise-Salerne.

Trains Italo.jpg

Un train Italo.Photo par Peter Broster via Flickr

Réserver un train grande vitesse au meilleur tarif

Vous devez obligatoirement réserver un billet pour voyager en Frecce, AGV et Intercity. Plus vous réservez en avance, moins les billets sont chers. Ils sont généralement disponibles 6 mois avant la date du départ chez Italo, 4 mois chez Trenitalia pour les Frecce et 40 jours pour les Intercity.

Il existe différents tarifs, plus ou moins flexibles en cas d’échange/remboursement, qui évoluent à mesure que le train se remplit et que la date de départ se rapproche. Si les billets les moins chers, comme le Super Economy de Trenitalia (Frecce et Intercity dès 9,90€) et le Low Cost d’Italo (dès 9,90 €), sont écoulés, les deux compagnies proposent différentes offres notamment pour voyager en famille/groupe/duo, ou en effectuant l’aller-retour dans la journée.

Chez Trenitalia, la Carta Verde 12-26 ans et la Carta Argento pour les seniors donnent droit à des réductions sur les trajets nationaux (dès -10%) et internationaux (-25%). Des programmes de fidélité permettent aussi d’accumuler des points comme la CartaFRECCIA et la carte Italo Più.

Trains moyenne distance et régionaux : Intercity et Regionale de Trenitalia

Intercity et Intercity Notte

 

Les Intercity, et leur version moderne Intercity +, sont des trains réguliers à réservation obligatoire. Ils roulent à 200 km/h max et comportent une voiture bar ou un service de restauration. La 1ère classe se distingue de la 2nde, principalement par ses sièges plus espacés et confortables, avec prise électrique. Les Intercity desservent plus de 200 villes, notamment sur les côtes tyrrhéniennes et adriatiques. Sur quelques courtes distances, ils sont plus économiques et quasi aussi rapides que les trains grande vitesse. Et si vous souhaitez vous réveiller en Sicile, l'Intercity Notte est le meilleur moyen de faire Milan-Catane en Intercity Notte ? Ces trains-couchette bleu marine connectent le sud de l’Italie aux grandes villes du nord et du centre.

 

Regionale

Regionale train Cinque Terre.jpg

Un Regionale à Manarola

Cousins des TER français, les Regionale couvrent les trajets d’environ 100 km au sein d'une région. Ils circulent plus lentements'arrêtent dans toutes les gares, notamment dans des petits villages charmants auxquels eux seuls ont accès, comme Manarola et Corniglia dans les Cinque Terre. Ils comportent généralement une seule classe de confort, classique. Le placement sur ces trains est libre. Le prix des billets est relativement bas, et est calculé selon la distance. Il est impératif de les valider grâce aux machines à quai mais seulement pour les billets achetés au guichet. Les e-billets vendus par Trainline peuvent être imprimés sur papier ou montrés depuis le smartphone.

 

Trains internationaux depuis l’Italie : France, Suisse, Allemagne, Autriche

Rien de plus simple d'explorer l'Europe en train depuis l'Italie : le réseau italien est bien connecté au reste de l'Europe, et le tarif Smart Price de Trenitalia permet de voyager à bas prix. Grâce à Thello, co-fondé par Trenitalia, une vingtaine de villes italiennes et françaises (Paris - VeniseNice - Milan...) sont reliées de jour dès 15 € et de nuit à partir de 35 €. Les trains sont climatisés et chauffés, dotés de wagon restaurants et de prises électriques. Globalement, les sièges de 1ère classe des trains de jour sont plus spacieux et plus inclinables que ceux de 2nde. Dans les trains de nuit, les cabines-lits pour 1-3 personnes offrent le petit déjeuner et plus d’intimité que les compartiments à 4-6. Pensez à réserver 4 mois avant le départ pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Les Eurocity relient l’Italie à la Suisse (dès 19€). Le confort est variable dans ces trains internationaux, gérés par différentes compagnies dont Trenitalia et Deutsche Bahn, mais comparables aux Intercity italiens. Il est donc facile et agréable de voyager de Milan à Genève Bâle ou Zurich, de Venise à Salzbourg ou de Vérone à Munich. Pour des trajets sans changement, l’équivalent nocturne d’Eurocity, Euronight, est une offre reposante, semblable à celle de Thello. Andiamo!

Train Italie Suisse.jpg

Un Eurocity entre Milan et Genève. Photo par eisenbahnfans.ch via Flickr