Agen

Le train pour Agen s’apprête à quitter la gare Montparnasse. D’ici 4h25, le TGV abordera le centre-ville de la belle occitane où balades riment avec paysages préservés et promesses gourmandes. En suivant la ligne Sète - Bordeaux qui joint la Méditerranée à l’Atlantique en 4 heures, la cité gasconne, lovée en bord de Garonne, n’est qu’à une heure de train de Toulouse ou 30 minutes de Moissac, la capitale du chasselas, ou Montauban, l’autre ville rose. Cap sur Agen, au cœur de la verte Aquitaine, pour faire le plein de sensations !

Visiter Agen

En descendant du train pour Agen, les voyageurs n’ont qu’un pas à faire pour découvrir le cœur historique de la cité. De la gare, une agréable promenade à pied à travers les ruelles animées attend les amoureux de belles pierres. Direction la cathédrale Saint-Caprais, étape majeure sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Puis on remonte l’histoire dans les quartiers pittoresques aux façades Renaissance jusqu’au musée des beaux-arts. Après un crochet par la place Jasmin, on replonge dans l’effervescence citadine en découvrant le « boul’ piéton », une avenue mise en lumière à la tombée de la nuit.
Passage obligé en terre d’ovalie, le stade Armandie, à 20 minutes de marche du boulevard de la république (« boul’ pièton »), offrira aux amateurs de rugby l’occasion de soutenir les couleurs locales. Paradis des cyclistes et des randonneurs urbains, Agen bénéficie de pistes et de chemins de halage pour des promenades bucoliques, avec un inoubliable parcours enjambant la Garonne par le Pont-Canal. D’ici, la vue sur les toits de la ville et la campagne vallonnée est imprenable.


Pays béni gorgé de soleil, l’Agenais recèle un élixir ambré un peu moins célèbre que le cognac mais tout aussi gouleyant : l’Armagnac. Dégusté sous toutes ses formes, on l’utilise ici pour flamber la succulente tourtière ou faire tremper les savoureux pruneaux, deux autres incontournables de la cuisine gasconne. En arpentant les ruelles du centre-ville et les abords du marché, on trouve forcément une table gourmande ou une pâtisserie traditionnelle pour croquer à pleines dents ces splendeurs gastronomiques.