Albi

Se rendre en train à Albi, c’est profiter d’une escapade historique et gastronomique. Ville d’art et d’histoire au remarquable patrimoine architectural, Albi est une destination incontournable en Midi-Pyrénées. Le centre historique d’Albi est un lieu exceptionnel : ses ruelles pavées conduisent jusqu’à la cathédrale fortifiée Sainte-Cécile, chef-d’œuvre du gothique méridional, puis au palais de la Berbie, datant du XIIIe siècle. Facile d’accès, la gare d’Albi-Ville est desservie notamment par les trains en provenance de Toulouse (moins d’1h) et de Marseille (5h). La gare d’Albi-Madeleine dessert également Rodez en 1h15 et Carmaux en 15 minutes.

Visiter Albi

Dès l’arrivée du train à Albi, on se dirige vers le centre historique, où l’on comprend vite pourquoi la ville est souvent surnommée « la rouge ». Les briques de couleur rouge constituent en effet une grande partie des bâtiments. On apprendra aussi qu’Albi a été le haut lieu du mouvement cathare, qui s’opposa à l’Église catholique romaine au XIIIe siècle. C’est d’ailleurs à cette époque que fut construite l’impressionnante cathédrale Sainte-Cécile, qui est le monument emblématique de la ville. Mêlant architecture militaire et riches ornementations, c’est un lieu unique en son genre. À quelques pas de la cathédrale, on explore le palais de la Berbie, ancien palais épiscopal qui abrite le musée Toulouse-Lautrec. Le célèbre peintre était en effet natif d’Albi, et le musée qui lui est consacré vaut le détour.


Avec son climat agréable et son atmosphère paisible, Albi est une ville où il fait bon profiter de la douceur de vivre. En plus des visites touristiques, on prendra le temps de déambuler dans les rues pittoresques de la ville, et d’admirer les maisons anciennes qui mêlent la brique et la pierre. En amoureux ou en famille, on explorera les jardins du palais de la Berbie pour faire une balade avec une vue imprenable sur le Pont-Vieux. On ne manquera pas non plus de se régaler les papilles ! On fera un tour par les marchés albigeois, puis on s’attablera à un restaurant du cru pour goûter au foie gras local, au pot-au-feu à l’albigeoise ou encore à la soupe à l’ail rose de Lautrec.