Besançon

Prendre le train pour Besançon, c’est se laisser aller à une escapade entre histoire et douceur de vivre. Lovée au cœur d’un méandre du Doubs, la préfecture du Doubs compte près de 200 édifices et lieux classés au registre des monuments historiques. C’est donc une destination prisée par les amateurs de belles pierres, d’architecture militaire, ainsi que des couples ou groupes d’amis en quête d’un week-end dans une ville de charme. La ville compte deux grandes gares : la gare de Besançon-Viotte, proche du centre-ville, et la gare de Besançon-Franche-Comté TGV, à moins de 30 minutes de route du centre-ville. Toutes deux sont desservies par les TGV de la ligne Rhin-Rhône, qui place Besançon à moins de 2h de Lyon, Paris à 2h de train, et Strasbourg à 1h30.

Visiter Besançon

En descendant du train à Besançon en gare de Besançon-Viotte, on pourra commencer par se relaxer au parc des Glacis et découvrir le jardin botanique. De là, on explore le quartier Battant, qui est l’un des plus vieux de la ville, et remarquable grâce à ses monuments préservés. On ne manquera pas d’admirer le fort Griffon puis on empruntera le passage du Champagney, qui mène jusque devant l’hôtel particulier du même nom. Juste à l’est de l’hôtel de Champagney, rue Mayence, on pourra visiter la synagogue, inaugurée en 1869 et construite selon le style mauresque. On reprend ensuite la rue Battante et on la descend pendant 3 minutes jusqu’à rencontrer l’église Sainte-Madeleine, édifiée au milieu du XVIIIe siècle. Pour continuer la visite, on se rendra en centre-ville en empruntant le pont Battant, ancien pont romain reconstruit plusieurs fois depuis.


Une fois de l’autre côté du pont Battant, on se trouve dans le quartier de la Boucle, cœur historique de la ville. Son patrimoine architectural et ses nombreuses boutiques et restaurants sont les attraits de ce quartier d’exception. Au détour des rues, on admirera façades d’hôtels particuliers, petites places typiques avec leurs fontaines ornementales, ainsi que monuments religieux d’époques variées. L’édifice le plus symbolique du quartier reste néanmoins la citadelle de Besançon, chef-d’œuvre d’architecture militaire réalisé par Vauban. La visite de la citadelle permet de faire une promenade le long de ses fortifications, d’admirer un panorama imprenable sur les environs, et de découvrir les musées qui y sont abrités : le musée Comtois, le musée de la Résistance et de la Déportation, mais aussi le jardin zoologique.