Bordeaux

Les trains pour Bordeaux arrivent au cœur des vignobles du Sud-Ouest, dans la ville préférée des Français, capitale du vin (tout s’explique) et de la Gironde. La gare de Bordeaux-Saint-Jean met directement dans l’ambiance avec sa façade classique évoquant celles des immeubles du vieux Bordeaux. Mais la ville ne se résume pas à son centre historique, classé par l’UNESCO, à la place de la Bourse ou au Miroir d’eau. Bordeaux c’est aussi le charme des échoppes de Nansouty, l'ambiance cosmopolite du quartier Capucins/Saint-Michel, la gastronomie et le climat du Sud-Ouest. Bref, le verre à moitié plein, à seulement 30 minutes de TER de Saint-Emilion, 50 du bassin d’Arcachon et de la dune du Pilat, 2h15 de TGV de Toulouse, et 3h15 de Paris.

On accède facilement aux attractions principales depuis la gare ferroviaire. De nombreux bus la desservent ainsi que le tram C, qui traverse la ville du nord au sud en passant par Nansouty où elle se trouve. Ce quartier chaleureux, légèrement au sud du centre-ville est semé d’échoppes bordelaises, ces maisons basses typiques en pierre de taille. En remontant vers le centre, le quartier bourgeois de Saint-Genès séduit par ses villas Art-Deco et le quartier Capucins/Saint-Michel est idéal pour faire du shopping. Le passage Saint-Michel accueille des brocanteurs, le vaste Marché des Capucins, des fruits et légumes sur des charrettes et la rue Sainte-Catherine qui mène à la vieille ville, des petites boutiques de mode trendy et grandes enseignes.

Pour goûter les produits du terroir, les quartiers historiques de Quinconces et Saint-Pierre sont recommandés. Ils rassemblent quelques bons restaurants, comme La Maison du Magret et le Croc-Loup qui sert des entrecôtes à la bordelaise, des gigolettes de volaille aux cèpes et d'autres spécialités du Sud-Ouest.

Le centre historique régale surtout les friands d'architecture classique des Lumières. Il comprend l'étincelant Grand Théâtre et la Place de la Bourse. Ses façades à mascarons et sa fontaine des Trois Grâces font face au Miroir d'eau. Cette installation récente alterne effets de brouillard et reflets de la place de Bourse et des quais de la Garonne. Derrière, le quartier Saint-Pierre, abrite des bâtiments médiévaux comme la Porte Cailhau, sorte d'arc de triomphe érigé au XVe siècle à la gloire de Charles VIII. Ce périmètre est le coeur d’une zone de 1810 hectares, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Entourée de célèbres vignobles, Bordeaux est une ville de bons vivants. On peut le constater au centre, autour de la place de la Victoire, ou au Nord dans le quartier des Bassins à flot. On y trouve des péniches électro comme l’IBoat et des bars sympathiques comme le Verre-ô-vin qui propose du vin au verre sous des voûtes en pierre du XVIIIe siècle. Parfait pour un dernier godet !