Caen

Partir en train pour Caen, c’est faire un voyage où mer et histoire se rencontrent en Basse-Normandie. Ancienne cité des ducs de Normandie, Caen a une longue histoire dont on pourra encore voir les traces au fil de ses vieilles pierres. La Seconde Guerre mondiale et en particulier le débarquement ont aussi fortement marqué la ville, comme on pourra le découvrir au Mémorial de Caen. La gare de Caen est très bien desservie par les TER et trains Intercités. On peut ainsi rejoindre Paris-Saint-Lazare en 1h45, Rouen en 1h30 ou Rennes en 3h.

Visiter Caen

À l’arrivée du train à Caen, on peut rejoindre le centre-ville à pied (comptez environ 20 minutes), en transports en commun (tram et bus), ou à vélo. Caen dispose en effet d’un système de vélopartage. Bon à savoir, la première demi-heure d’utilisation est gratuite, et il suffit d’une dizaine de minutes pour pédaler de la gare au centre-ville. Après avoir traversé le pont Winston Churchill, on emprunte l’avenue du 6 juin. Sur le chemin, on pourra faire halte à l’église Saint-Jean, située derrière le square du même nom, à hauteur de la place de la Résistance. En continuant l’avenue du 6 juin jusqu’à son extrémité, on arrive au cœur de la ville. On commence la visite par l’église Saint-Pierre, chef-d’œuvre gothique construit entre le XIIIe et le XVIe siècle. Puis on se dirige vers le splendide château ducal, grande forteresse qui s’étend sur 5,5 hectares, et qui fut fondée par Guillaume le Conquérant.


Deux autres monuments majestueux témoignent de l’influence du Conquérant sur la ville : l’abbaye aux Hommes et l’abbaye aux Dames. La première est située à une dizaine de minutes de marche du château vers l’ouest, tandis que la deuxième est située à même distance du château mais vers l’est. Toutes deux valent la visite pour s’imprégner du passé normand de la ville. On se rend ensuite dans l’un des autres lieux incontournables de Caen, pour faire un bond en avant dans le temps : on est à présent au cœur de l’histoire du débarquement de Normandie, au Mémorial de Caen. Une fois la visite de ce lieu d’histoire passionnant effectuée, on se relaxe lors d’une promenade à la Colline aux oiseaux, qui se situe à proximité immédiate du Mémorial.