Carcassonne

Partir en train pour Carcassonne, c’est faire un voyage dans le temps pour se retrouver plongé au cœur du sud-ouest médiéval. La cité fortifiée compte parmi les joyaux du Moyen Âge encore préservés en France. Son état de conservation remarquable fait de la cité médiévale un espace hors du temps, qui ravit petits et grands. La gare de Carcassonne, située à proximité du centre-ville de la cité basse, est desservie par les TER et les TGV. Elle est reliée à Toulouse en 40 minutes, Lyon-Part-Dieu en 3h15, ou encore Marseille en 3h.

Visiter Carcassonne

En descendant du train à Carcassonne, on pourra se rendre dans la cité médiévale à pied (il faut compter 30 minutes de marche), ou par les bus du réseau Agglobus. Une fois que l’on entre au sein de ce vaste ensemble fortifié, tout se fait à pied, dans une ambiance authentique. En entrant par la majestueuse porte d’Aude, le château comtal se situe sur la gauche. Incontournable, ce château constituait la demeure des vicomtes de la ville. Il a connu plusieurs vagues de restaurations, notamment au XIXe siècle, mais certaines parties comme le donjon datent de l’époque de la construction, c’est-à-dire du XIIe siècle.


Depuis le château, il suffit de quelques minutes de marche pour rejoindre l’autre édifice majeur de la cité : la basilique Saint-Nazaire. Édifiée au XIe siècle, cette basilique fut largement reconstruite au XIVe siècle dans le style gothique. Son architecture élancée, ses sculptures et ses vitraux transportent les visiteurs dans le Carcassonne médiéval, lorsque la cathédrale était le grand centre religieux de la ville. On ne manquera pas ensuite de déambuler le long de la promenade des Lices.


Le charme de la cité de Carcassonne, c’est aussi des ruelles pittoresques, des petites boutiques où acheter quelques sucreries locales, et des restaurants où faire honneur à la gastronomie de l’Occitanie. Lors d’un séjour sur place, on se laisse séduire par la générosité de la cuisine du coin. Au menu : cassoulet, veau des Pyrénées, fricassée du Limoux, mais aussi fromages de chèvre fermiers. Le tout arrosé d’un bon vin du vignoble de Corbières ou du Minervois.