Grenoble

Le train pour Grenoble conduit le voyageur entre les massifs du Vercors, de la Chartreuse et de Belledonne, dont les sommets peuvent être aperçus partout dans la ville ! "Au bout de chaque rue, une montagne", comme l'écrivait Stendhal… Proches de certaines stations de ski, la “capitale des Alpes” présente de superbes coins de nature, comme sa montagne de la Bastille. C'est une ville vivante et riche de 2000 ans d'histoire, à 45 minutes de Chambéry en TER, 1h30 de Lyon et 3 heures de Paris en TGV.

Visiter Grenoble

Au nord-est du centre-ville, la gare de TGV/TER de Grenoble est un bon point de départ pour se rendre dans les stations des Alpes du Nord ou explorer la ville, notamment la colline de la Bastille sur la rive droite de l’Isère. On peut y visiter des fortifications militaires, le musée des Troupes de Montagne, ou pratiquer l’escalade et la randonnée. Les monts Jalla et Rachais (630 et 1040 mètres d'altitude ) offrent de splendides panoramas.

Pour accéder à la Bastille, deux solutions : la marche ou le téléphérique qui survole l’Isère. Ses bulles partent du romantique Jardin de ville. Semé de fleurs rares, fontaines et arbres centenaires, il se trouve, à cinq minutes à l'est de la gare, au coeur du Vieux Grenoble. Ce quartier recèle de petites rues, marchés et places animées, comme celle de Saint-André où se trouve la statue du chevalier dauphinois Bayard et le café de la Table Ronde, le deuxième plus ancien de France !

De là, il faut continuer à l'est vers la cathédrale Notre-Dame et les bâtiments de l'ancien évêché dont certains remontent au XIIe siècle ! En empruntant la belle passerelle Saint-Laurent, on trouve le chaleureux quartier du même nom, le seul sur la rive droite. Il abrite des restaurants, une brocante sur les berges de l’Isère, le musée du Dauphinois, qui s’intéresse à la vie en montagne et au ski, et le musée archéologique.

De retour rive gauche, il faut admirer les 900 oeuvres d’art classique, moderne et contemporain du musée de Grenoble. On peut ensuite descendre au sud-ouest vers le quartier branché de Championnet et les commerces, bars et transports de l’hypercentre. De jolies places jalonnent ce parcours comme celle de Victor Hugo et celle de Grenette, avec sa fontaine aux dauphins. En continuant au sud, on peut flâner au parc Paul Mistral, au jardin des Plantes et son muséum d’histoire naturelle et enfin au musée de la Résistance et de la Déportation d’Isère. Grenoble, c’est une montagne de choses à voir !