La Roche-sur-Yon

Prendre le train pour La Roche-sur-Yon, c’est partir à la découverte du chef-lieu de la Vendée au cœur des Pays de la Loire. Entre terre et océan Atlantique, la cité imaginée par Napoléon est réputée pour son environnement naturel d’une grande diversité alternant entre vestiges, moulins, églises anciennes au bord de l'Yon. Desservie par le TGV Atlantique, la gare principale de La Roche-sur-Yon est à 3 h 20 de Paris Montparnasse ou 50 min de Nantes et 4 h de Bordeaux par le train Intercités.

Visiter La Roche-sur-Yon

En descendant du train pour La Roche-sur-Yon, en prenant la direction du sud-est, on pénètre dans le centre-ville dont le plan en damier a été créé par Napoléon. Une première halte au musée de la ville, rue Jean Jaurès, permet de découvrir une collection de photographies contemporaines, unique en Pays de la Loire et en France.


Avec les enfants, un détour par la place Napoléon, distante de 300 mètres à l’est, s’impose. Étape incontournable de la balade, la place accueille un bestiaire imaginé en hommage à l’Empereur français par la compagnie La Machine : 13 animaux de bois et d’acier fondus dans l'environnement végétal entourant les bassins, sculptures mécaniques qu’on actionne à l’aide de manettes et leviers. Tout autour de la place et dans les rues perpendiculaires, de nombreux restaurants, crêperies, pubs et cafés attendent les épicuriens à l’heure de la gourmandise.


De la gare de La Roche-sur-Yon, les amoureux de la nature et des grands espaces compteront une demi-heure de bus par les lignes 7B et V à destination du centre Beautour, pour une longue promenade dans les bocages de la vallée d’Yon. Les amateurs des arts équestres suivront la ligne 8 ou bien marcheront une dizaine de minutes pour atteindre les célèbres Haras de la Vendée (Boulevard des États-Unis) et leur parc de 4,5 hectares au sud de la ville.

 

 

Crédit photo : Flickr via Direction centre-ville