Le Mont-Saint-Michel

Prendre le train pour le Mont-Saint-Michel, c'est s'offrir un ticket pour un lieu magique et impressionnant. Les adjectifs ne manquent pas pour décrire cette presqu'île rocheuse surnommée la merveille de l'Occident. En Normandie et relié au continent par une digue, le Mont est avant tout un lieu de pèlerinage. Mais au-delà de l'aspect religieux, cette forteresse militaire sait attirer et séduire les visiteurs par son cadre naturel, ses remparts et l'étrange atmosphère qui y règne. Un voyage en train de Paris vers le Mont-Saint-Michel demande environ 4 heures. Il comporte un arrêt à la gare de Pontorson, la plus proche de ce lieu, puis un trajet en car.

Visiter le Mont-Saint-Michel

À l'issue de son voyage en train vers le Mont-Saint-Michel, le visiteur reste impressionné par l'emprise que semble avoir l'abbaye sur ce rocher. Une fois arrivé sur cet îlot, le sentiment demeure : l'édifice religieux, portant à sa flèche une statue de l'archange Saint-Michel, et la cité médiévale qui l'entoure, construits entre les Xe et XVIe siècles, ne font qu'un avec la pierre. Pour aller à leur découverte, on peut choisir d'entrer par la porte du Roy et traverser un pont-levis. Une expérience qui a le don de transporter instantanément le visiteur vers le Moyen Âge. À l'intérieur de la cité médiévale, la Grande-Rue, artère principale, monte vers l'abbaye et expose ses boutiques. C'est là que se trouve le fameux établissement de la Mère Poularde qui a fait de l'omelette sa spécialité. Avec les moutons des prés salés qui vivent dans la baie, elle représente un des piliers gastronomiques du Mont.


Succession de salles, d'arcades, de couloirs, refuge spirituel, littéraire, culturel…L'église abbatiale et les 20 salles qui composent l'ensemble de l'édifice ont la particularité de posséder des styles architecturaux variés. Mais une escapade en train vers le Mont-Saint-Michel est aussi l'occasion de découvrir une cité et une baie exceptionnelles, inscrites toutes deux au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le lieu est le théâtre des plus grandes marées d'Europe. Du haut de la terrasse de l'ouest, accessible en visitant l'abbaye, ou depuis les remparts, situés à l'est de l'îlot en contrebas de l'église, on peut observer ce phénomène naturel impressionnant.