Limoges

Partir en train pour Limoges et découvrir une ville d’art et d’histoire au cœur de la Nouvelle Aquitaine : voilà une idée de week-end séduisante et facile à organiser. Desservie par 4 lignes des réseaux Intercités, TER Centre-Val de Loire, TER Limousin et TER Poitou-Charentes, le chef-lieu de la Haute-Vienne et capitale historique de l’ancienne province du Limousin est à 3 h 15 de Paris, 2 h 45 de Bordeaux et 3 h 20 de Toulouse.

Visiter Limoges

Le train pour Limoges dépose les voyageurs en cœur de ville pour une balade qui s’oriente vers le sud-ouest. Avant de partir à la découverte du quartier du Château, on prend la direction de la place Jourdan, porte d’entrée vers l’hypercentre. Pour atteindre le but de la visite, on passe tour à tour la place de la République et la Crypte Saint-Martial. On chemine toujours plus à l’ouest à travers les rues commerçantes comme la rue du Clocher. La place de la Motte – émaillée de vitrines et de terrasses – se dévoile enfin. C’est sur cette esplanade, renommée pour ses fresques en trompe-l’œil, que se tient, tous les jours de la semaine, le marché sous les halles centrales.


En retournant vers la gare de Limoges-Bénédictins, l’architecture Renaissance de la cour du Temple ravira les amoureux de belles pierres et l’on pourra y faire une halte gourmande à l’écart de l’agitation. Cap désormais sur la cité épiscopale, en plongeant au sud-est par la rue de la Boucherie, bordée de jolies maisons à pans de bois ou la rue Charles Michel et ses tables gourmandes à ciel ouvert. La cathédrale Saint-Étienne et le Jardin botanique de l’évêché sont à un pas. Sur place, on n’hésite pas à pousser la porte du musée des beaux arts et de la Cité des Métiers et des Arts à proximité des quais de Vienne où il fait bon flâner.

 

Crédit photo : Tredok via Flickr