Marseille

Sauter dans un train pour Marseille, c’est aller à la rencontre de l’histoire, de la diversité, de la convivialité, et surtout, de la Méditerranée ! Elle fit du chef-lieu de Provence-Alpes-Côte d'Azur un port de commerce incontournable dès l’Antiquité, attirant différents peuples d’Europe méridionale. Capitale européenne de la culture en 2013, Marseille abrite les immeubles brutalistes de la Cité Radieuse du Corbusier et la spectaculaire basilique Notre-Dame-de-la-Garde, dominant les ruelles pittoresques du vieux quartier historique du Panier. A 1h30 en train de Lyon, 3 heures de Paris, 6h30 de Londres et 4h30 de Barcelone, la ville la plus ensoleillée de France charme par ses places animées, marchés parfumés, nuits branchées et paysages côtiers.

Visiter Marseille

A la sortie du train, à 15 minutes de marche à l’ouest de la gare centrale de Marseille-Saint-Charles, le quartier du Panier est idéal pour se mettre dans l’ambiance. Dédale de ruelles étriquées, de maisons colorées et de places animées, c’est le plus vieux village de France, où fut fondée la cité phocéenne en -600. Pour en savoir plus, on visitera le Musée d’histoire de Marseille, sur le chemin du Panier depuis la gare.

En continuant vers l’ouest, apparaît la rive nord du Vieux-Port. Plébiscitée des fêtards et touristes, elle mélange architecture ancienne et moderne. Le bâtiment futuriste du MuCEM (Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée) est entouré du Fort militaire Saint-Jean (XVIIe siècle) de la Cathédrale néo-byzantine de la Major et des Halles de la Major (XIXe siècle), accueillant sous leur voûtes un marché gastronomique, des restaurants et soirées électro.

Après un pastis à La Caravelle (son balcon a la meilleure vue sur le Vieux-Port), ou dans l’un des bars du front de mer, on peut s’enfoncer vers l’est, par la vibrante avenue de la Canebière, ou bien découvrir les quartiers en vogue du cours Julien et de la Plaine. Leurs marchés comptent parmi les sorties préférées des Marseillais, tout comme celui de Noailles qui a des airs de souk.

En marchant 30 minutes vers le Sud, on arrive à la basilique Notre-Dame de la Garde, monument emblématique de Marseille dont le clocher est surmonté d’une vierge dorée de 11 mètres ! Il faut gravir quelques escaliers, car elle est perchée sur une colline qui domine la ville, mais le panorama et les riches décorations romano-byzantine de l’église haute valent bien la grimpette.

Et la mer alors ? Elle est partout ! Notamment à côté de la corniche Kennedy, long boulevard côtier qui file au sud. Il traverse des coins de paradis, comme le vallon des Auffes, mignon village de pêcheurs et paradis de la bouillabaisse, une soupe de poissons originaire de Marseille. De là, on peut quitter la corniche et se diriger au sud-est pour visiter la Cité Radieuse du Corbusier, ou continuer au sud par la côte et découvrir les calanques. Ces petites baies charmantes, creusées par la mer dans les falaises calcaires sont idéales pour un plouf à la bieng !