Montauban

Embarquer dans un train pour Montauban, c'est aller à la rencontre d'une ville occitane où le patrimoine occupe une place de premier ordre. Construite en briques rouges, la ville d'art et d'histoire est le chef-lieu du Tarn-et-Garonne. Elle a vu naître plusieurs artistes comme le peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres et la femme de lettres Olympe de Gouges. Elle est aussi une cité réputée pour sa gastronomie. Un train en direction de la gare Montauban-Ville-Bourbon prendra 30 minutes de Toulouse, un peu plus d'1h40 au départ de Bordeaux et près de 5 heures au départ de Paris, en TGV.

Visiter Montauban

En arrivant en train à Montauban, le visiteur débarque dans le quartier de Villebourbon, sur la rive gauche du Tarn. Ce quartier était autrefois celui des briqueteries et des teintureries. En prenant la rue Jean-Jaurès jusqu'au Pont Neuf, une agréable promenade le long du quai Villebourbon attend les touristes entre, d'un côté, les anciens entrepôts et maisons de marchands et, de l'autre, les flots du Tarn. On traverse alors le Pont Vieux, un des seuls vestiges médiévaux de la ville, pour rejoindre le centre historique. L'île de la Pissote sur la gauche est inaccessible et constitue un site de nidification important. Première étape de la visite, le musée d'Ingres, installé dans l'ancien palais épiscopal. Il valorise les collections du peintre tout en proposant des expositions temporaires. Une seconde partie de l'édifice se consacre à un autre enfant du pays : le sculpteur Antoine Bourdelle. De l'autre côté de la rue, le musée d'histoire naturelle et sa large collection d'oiseaux surprend agréablement.


L'exploration continue en visitant l'église Saint-Jacques. On admire son architecture avec ses voûtes à ogives et sur sa façade, on tente de repérer les marques laissées par les boulets de canons reçus en… 1621 pendant les Guerres de Religion. De cette histoire est née une friandise au chocolat appelée tout simplement le boulet de Montauban. De là, il ne faut que deux minutes pour atteindre la place Nationale, point central de la ville. Ce large carré, bordé d'une double rangée d'arcades, accueille des terrasses de café et de restaurant. Elle reçoit tous les jours, sauf le lundi, un marché couvert où les produits du terroir tiennent une place importante.