Nîmes

Arriver en train à Nîmes offre la possibilité de découvrir la ville à sa façon. Surnommé la Rome française, le chef-lieu du département du Gard possède une large sélection de vestiges datant de l'Antiquité. Sous le soleil occitan, elle charme les amoureux d'histoire et de culture. La ville, qui a inventé la toile denim, sait aussi être une destination gourmande qui ravit ceux qui aiment la cuisine goûteuse et typique, à la fois provençale et occitane. Il est possible de voyager en train au départ de Paris jusqu'à Nîmes en 3 heures, et de Montpellier, en 30 minutes.

Visiter Nîmes

Un train pour Nîmes a l'avantage d'amener le visiteur à quelques centaines de mètres du site emblématique de la ville : les arènes. Pour y accéder, il suffit, en descendant du train, de se promener le long de l'esplanade Charles-de-Gaulle. L'amphithéâtre romain, avec ses couloirs étroits et ses escaliers, est parmi les mieux conservés d'Europe et reste utilisé notamment pour les férias. Il date du Ier siècle et se trouve en bordure du quartier historique de Nîmes : l'Écusson. Le long de ses rues se succèdent les témoignages de l'histoire de Nîmes. Derrière les arènes, la place du Marché, dominée par sa fontaine, est un espace contemporain agréable où les cafés et restaurants disposent leur terrasse au soleil. En poursuivant vers le nord-est, le long de la rue de l'Aspic, de belles demeures, comme l'hôtel Fontfroide (XVIIe siècle) et la maison des Atlantes, tendent leurs élégantes façades vers les visiteurs.


La visite se poursuit vers l'est, le long de la rue des Marchands et ses immeubles de la Renaissance avant d'arriver à la cathédrale Saint-Castor, très belle représentation de l'architecture romane du sud de la France. Une halte aux Halles de Nîmes donne l'occasion de rencontrer des producteurs locaux et de faire le plein de produits frais du terroir. Pour les gastronomes, la ville possède d'ailleurs de charmants restaurants traditionnels dans les quartiers adjacents de l'Écusson et Jean-Jaurès. En suivant la rue de l'horloge, se dresse la maison Carrée, un autre fleuron du patrimoine romain lui aussi remarquablement bien conservé. De là, l'exploration de la Rome française continue en atteignant les Jardins de la Fontaine, poumon vert de la ville, qui possèdent deux monuments : le temple de Diane et la Tour Magne.