Vannes

Embarquer à bord d’un train pour Vannes est un rendez-vous pris avec le charme incomparable de la Bretagne. À la rencontre de la mer et d’une histoire millénaire, cette cité fortifiée plonge volontiers dans une atmosphère hors du temps, propice à des escapades totalement dépaysantes. La visite de la ville est aussi une belle occasion d’admirer la beauté d’une nature préservée sur les rives du golfe du Morbihan, et fleurie au fil des rues. Desservie par la ligne TGV Atlantique, la gare de Vannes est à seulement 3h15 de Paris. En TER, le trajet au départ de Rennes dure un peu plus d’une heure.

Visiter Vannes

Dès la descente de train à Vannes, on aura l’occasion de saisir la place prépondérante de la nature au cœur du paysage urbain de la cité bretonne. Tout juste séparé de la gare par le centre hospitalier, l’étang au Duc est un plan d’eau qui a conservé son caractère sauvage. S’étendant sur une dizaine d’hectares, c’est un lieu insolite et agréable pour profiter d’une partie de pêche entre amis, même en pleine nuit. De là, on traverse le boulevard de la Paix pour arriver au quartier Saint-Patern. Tout autour de l’église éponyme se dressent de magnifiques maisons à pans de bois. L’atmosphère authentique d’un village médiéval est toujours appréciable. C’est donc le moment d’entrer dans une crêperie pour déguster les déclinaisons sucrées et salées de la spécialité régionale.


On continuera par la suite vers le Jardin des Remparts, tout juste à 350 mètres après avoir traversé l’imposante porte Prison. C’est le meilleur endroit pour contempler les impressionnantes fortifications jalonnées de tours. En direction de la place Gambetta, située à cinq minutes de marche vers le sud, la mer prend le pas sur l’histoire. Ce long chenal, la Marle, est en effet le lieu d’amarrage de nombreux bateaux. Une promenade le long des quais est propice à la rêverie. À la terrasse d’un restaurant, on peut tout aussi bien admirer le va-et-vient des voiliers. Sur le chemin pour se rendre au parc du golfe en longeant la Marle, on s’arrête à l’aquarium de Vannes pour admirer la faune de l’Atlantique et des mers chaudes, promesse d’une halte haute en couleur. Après avoir pris le temps de contempler la mer, on succombe à l’appel du Ker, l’espace culturel de la Bretagne. Les cinq sens sont mis à contribution à travers différentes activités (expositions, cinéma, musique…).